Les blagues les plus courtes sont les meilleures…

Appréciation : 

Voilà bientôt deux ans que mon serveur tourne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et je pense que c’est le bon moment pour tout révéler, les blagues les plus courtes sont les meilleures comme on dit… Et pourtant, cela fait deux ans que je tire dessus à bout de souffle.

Lire la suite…

Catégorie: 

La stéganographie, ou l’art du camouflage

Appréciation : 

Nouveau : version pdf du billet ! :-)
Pour quel type de lecteur ?
Tout le monde

Introduction

C’est en lisant un livre de Franck Thilliez, « Train d’enfer pour ange rouge », que j’ai eu l’idée d’écrire ce billet sur la stéganographie, technique que je connaissais déjà depuis longtemps mais que j’avais un peu oublié depuis.
D’un point de vue général, la stéganographie est une technique de dissimulation : cacher un message dans un autre pour que celui-ci passe inaperçu.
En informatique, cette technique s’est développée au travers de la dissimulation d’un fichier dans un autre, généralement un texte ou une image dans une image ou un fichier audio. L’intégration de l’information dans le fichier « couverture » se fait sur via la modification de bits de poids faible du fichier (certains pixels d’une image par exemple). De ce fait, celui-ci n’est quasiment pas altéré et donc la présence d’une information cachée est très difficilement détectable par l’homme.

Une bonne illustration de la stéganographie, c’est le camouflage de certaines espèces animales, passées maîtres en la matière :


Un Uroplatus phantasticus (source : 10 amazing animals avec ninja like camouflage).

Lire la suite…

Catégorie: 

Internet sans Flash : retour d’expérience

Appréciation : 

Introduction

Cela fait maintenant plusieurs mois que je n’utilise plus le logiciel privateur Flash-plugin sur ma distribution Fedora. En effet, ce logiciel était le dernier non libre que j’installais encore, ce qui m’énervait tout particulièrement. Mais quitter Flash est quand même un grand pas. Plusieurs fois j’ai tenté de le quitter pour finalement finir par y retourner quelques jours après à cause d’un site Internet que je voulais consulter. La faiblesse du drogué, on rechute vite, surtout quand on a accès au produit aussi facilement. ^^
Mais maintenant que j’ai définitivement fait le grand saut, je souhaitais publier un petit retour d’expérience pour les personnes encore dépendantes de ce logiciel et qui voudraient le quitter.

Lire la suite…

Catégorie: 

Changement de licence de mes photos

Appréciation : 

Bonjour à toutes et tous,

Cela fait plusieurs semaines que je réfléchis à la licence utilisée pour mes photos présentes sur ma galerie. Initialement en CC BY–NC–SA (Attribution − Pas d’Utilisation Commerciale − Partage dans les Mêmes Conditions), choix que j’ai fais dès que j’ai commencé à partager mes photos il y a quelques années. Seulement, avec le temps et une meilleure connaissance des licences existantes, je me suis aperçu que cette licence n’est pas réellement libre. Elle est ce qu’on appelle une « licence de libre diffusion ».

Une de mes bonnes résolutions pour 2015 était donc de libérer mes photos. Mais quelle licence choisir ? Une CC BY–SA ? Une CC BY ? Une CC 0 (bien qu’en France celle-ci soit identique à la CC BY, car la paternité d’une œuvre ne peut pas être cédée par son auteur) ? Une Licence Art Libre (compatible avec la CC BY–SA) ?

C’est après une longue réflexion que je me suis enfin décidé : la Creative Commons BY–SA (Attribution − Partage dans les Mêmes Conditions) et la Licence Art Libre.

Licence Creative Commons

Toutes les photos sur « N.f.T. Photo »
de Nicolas freetux Tissot sont mises à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution − Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.
Licence Art Libre

Copyleft : Ces œuvres sont libres, vous pouvez les copier, les diffuser et les modifier selon les termes de la Licence Art Libre.

Par la même occasion, j’en ai profité pour changer (encore une fois…) l’application web hébergeant mes photos. Je suis finalement retourné sur le logiciel Piwigo.

Vous pouvez donc aller (re)voir ma « nouvelle » galerie via ce lien : nft.photo. :-)

Librement,
freetux

Édit 06/04/2014 : après plusieurs heures de travail ces derniers jours, j’ai pu migrer ma galerie sur le logiciel Drupal avec un thème que j’ai pas mal adapté afin qu’elle ressemble à ce que je cherchais depuis tout ce temps. J’ai enfin la galerie que j’ai toujours voulue graphiquement. :’)
Merci aux gens de Toulibre pour les coups de mains en CSS. :-)

Catégorie: 

Suis-je Charlie ?

Appréciation : 

Je suis Charlie

Nouveau : version pdf du billet ! :-)

Nous sommes Charlie !

Depuis le 7 janvier 2015, nous voyons tous les citoyens du monde, tous les sites Internet, tous les Youtubeurs, tous les blogueurs, tous les politiciens, toutes les entreprises se revendiquant être Charlie. La question que je me pose est la suivante : cette phrase a-t-elle vraiment du sens pour tout le monde ? Tout le monde est-il vraiment Charlie ? Tout le monde était-il vraiment Charlie avant ? Et dans un an, tout le monde le sera-t-il vraiment encore ?

J’ai moi-même affiché l’image « Je suis Charlie » sur mes différents sites Internet. Pourquoi ? Je reviendrai là-dessus à la fin de ce billet.

L’attentat dramatique du journal libre et satirique Charlie Hebdo et du lâche assassinat de caricaturistes célèbres, d’agents de police, de journalistes et de salariés du journal est une attaque directe de la liberté de la presse et de la liberté d’expression dans notre pays.

Tout d’abord, j’aimerais soulever un point que je trouve insupportable dans ce que j’ai entendu dans les médias ces derniers jours (ou plutôt pas assez, voire pas entendu du tout) : c’est les noms des douze personnes assassinées. Ça n’est pas parce que cinq d’entre elles sont particulièrement connues que les sept autres doivent être oubliées. Voilà donc la liste complète des victimes :

  • Frédéric Boisseau, agent d’entretien ;
  • Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection ;
  • Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur ;
  • Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse ;
  • Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur ;
  • Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur ;
  • Bernard Maris, économiste et chroniqueur ;
  • Ahmed Merabet, agent de police ;
  • Mustapha Ourrad, correcteur ;
  • Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont ;
  • Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur ;
  • Georges Wolinski, dessinateur.

Lire la suite…

Catégorie: 

Pages

S'abonner à Blog élémentaire RSS S'abonner à Blog élémentaire - All comments