Les blagues les plus courtes sont les meilleures…

Appréciation : 

Voilà bientôt deux ans que mon serveur tourne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et je pense que c’est le bon moment pour tout révéler, les blagues les plus courtes sont les meilleures comme on dit… Et pourtant, cela fait deux ans que je tire dessus à bout de souffle.

Tout commence le 1er avril 2013 où j’ai lancé une blague informant que j’allais m’auto-héberger pour me rendre indépendant de tous services soit disant « indigne de confiance » (Facebook, Skype, Twitter, Gmail, Google…), rédiger des billets de blogs sur des sujets divers (quel intérêt sérieux, tout le monde s’en fout de ce que je peux raconter :-D), informer les gens sur des méthodes de chiffrement (encore des trucs pour des personnes qui on des choses à cacher…), faire mon propre serveur de courriels (lol), etc.

Une simple blague qui a eu des conséquences terribles, tout de suite des gens ont bien voulu m’aider pour concrétiser ce projet et voilà deux ans que je suis bloqué et que je ne sais plus comment m’en sortir. J’en peux plus, si j’avais su il y a deux ans que ça terminerait comme ça.
« Si j’avais su j’aurai pas venu » dit ce grand philosophe en 1962. Il avait bien raison…

Après un mois de travail acharné et l’aide de quelques personnes, mon serveur est relié au grand Internet le 30 avril 2013 avec un premier blog ainsi qu’une galerie photo (comme si j’étais un vrai photographe :')).
De fil en aiguille plein d’autres sites sont arrivés : un proxy (totalement useless), un méta-moteur de recherche, un serveur de courriels, un agrégateur de flux RSS (comme si c’était encore à la mode les flux RSS… so 2000…). De plus en plus je me suis auto-enfermé et personne ne m’a remis dans le droit chemin, bien au contraire !
Certaines personnes trouvaient que c’était une bonne idée, ils m’encourageaient même à le faire ; le monde devient fou, les gens sont fous !
Comme si c’était possible d’échapper aux géants du Web. Ils sont là, ils existent, ils s’imposent. Il va falloir s’y habituer, c’est comme ça. Les gens qui croient que c’est possible de se passer d’eux vivent dans le pays des Bisounours. Ceux qui essayent d’éviter la surveillance généralisée sur l’Internet et les atteintes à la vie privée des Internautes par les entreprises privées et les gouvernements aussi !

Comme le dit le titre de ce billet (probablement le dernier), les blagues les plus courtes sont les meilleures. Je pense que celle-ci a assez duré. C’est donc après deux ans que j’arrête tout. Dans quelques jours freezetux.net fermera ses portes (ou plutôt ses ports — blague de geek ^^ —). Je vous invite à vous déconnecter dès maintenant de ce site, vous désabonner des flux RSS si vous l’étiez et retirer vos marques pages pour être sûrs de ne pas y retourner par erreur. :-)
Pourquoi dans quelques jours et pas de suite ?
Juste le temps pour moi de faire la transition vers des grands services de qualité : Facebook pour le social, Gmail pour la communication (parce que c’est une vraie plaie le serveur de courriels à héberger), revenir sur le moteur de recherche de Google (faut l’avouer : il n’y a pas mieux) et revenir sur Skype (heureusement que ça n’est pas possible de supprimer son compte d’ailleurs).

Je vous fais donc mes adieux via ce billet. Ouais je sais, c’est pathétique des adieux avec un billet de blog, mais pas plus que toutes ces associations, la Quadrature du Net, Framasoft, l’April, la Free Software Fondation et j’en passe sûrement plein d’autres qui croient en des choses bien impossibles et utopiques, comme les logiciels libres et la neutralité du Net. Quelle belle supercherie ! ^^

Bien entendu, je ne vais remercier personne, au contraire : je ne remercie pas les gens qui m’ont aidé dans cette folie furieuse et encore moins tous les gens qui ont visité mes sites me faisant alors croire que ce que je faisais était bien. TOUT ÇA C’EST À CAUSE DE VOUS !

Amicalement,

freetux

Catégorie: 

Ajouter un commentaire

S'abonner à Comments for "Les blagues les plus courtes sont les meilleures…"