Société

Crit’air, quand la vignette devient plus fumeuse que le nuage de pollution

Note : 
Average: 5 (1 vote)

Nouveau : version pdf du billet ! :-)

Introduction

En tant que possesseur d’un véhicule, et surtout habitant à Grenoble, la vignette Crit’air commence à devenir plus ou moins une obligation si on veut pouvoir rouler sans souci. Mais à regarder de plus près ce petit macaron à 4,18 €, on commence à voir un petit nuage grisâtre ressemblant à peu de chose près au nuage jaunâtre de pollution qu’elle est censée combattre.

Pour rappel, cette vignette catégorise les véhicules motorisés (voiture, moto, camion, OVNI) selon leur niveau de pollution. Ainsi, lors d’un pic de pollution certaines catégories sont interdites à la circulation car considérés comme trop polluantes. À première vue, on pourrait dire que le système est pas mal : si on a une voiture qui pollue beaucoup on ne peut plus rouler et plus le pic de pollution s’éternise, plus le nombre de catégorie est interdit de circulation. Cependant, la réalité est bien moins idéaliste et rose que cela.

Tout d’abord, on va mettre une petite chose au clair : TOUS les véhicules polluent, que ce soit lors de leur fabrication, pendant leur utilisation ou pendant leur fin de vie dans une casse, tous, même les véhicules électriques, ils polluent juste ailleurs et du coup on le voit moins c’est tout.
La seule solution si vous ne voulez pas polluer c’est de marcher ou prendre un vélo. :-)

Lire la suite…

Catégorie: 

Suis-je Charlie ?

Note : 
Pas encore de vote

Je suis Charlie

Nouveau : version pdf du billet ! :-)

Nous sommes Charlie !

Depuis le 7 janvier 2015, nous voyons tous les citoyens du monde, tous les sites Internet, tous les Youtubeurs, tous les blogueurs, tous les politiciens, toutes les entreprises se revendiquant être Charlie. La question que je me pose est la suivante : cette phrase a-t-elle vraiment du sens pour tout le monde ? Tout le monde est-il vraiment Charlie ? Tout le monde était-il vraiment Charlie avant ? Et dans un an, tout le monde le sera-t-il vraiment encore ?

J’ai moi-même affiché l’image « Je suis Charlie » sur mes différents sites Internet. Pourquoi ? Je reviendrai là-dessus à la fin de ce billet.

L’attentat dramatique du journal libre et satirique Charlie Hebdo et du lâche assassinat de caricaturistes célèbres, d’agents de police, de journalistes et de salariés du journal est une attaque directe de la liberté de la presse et de la liberté d’expression dans notre pays.

Tout d’abord, j’aimerais soulever un point que je trouve insupportable dans ce que j’ai entendu dans les médias ces derniers jours (ou plutôt pas assez, voire pas entendu du tout) : c’est les noms des douze personnes assassinées. Ça n’est pas parce que cinq d’entre elles sont particulièrement connues que les sept autres doivent être oubliées. Voilà donc la liste complète des victimes :

  • Frédéric Boisseau, agent d’entretien ;
  • Franck Brinsolaro, brigadier au service de la protection ;
  • Jean Cabut, dit Cabu, dessinateur ;
  • Elsa Cayat, psychanalyste et chroniqueuse ;
  • Stéphane Charbonnier, dit Charb, dessinateur ;
  • Philippe Honoré, dit Honoré, dessinateur ;
  • Bernard Maris, économiste et chroniqueur ;
  • Ahmed Merabet, agent de police ;
  • Mustapha Ourrad, correcteur ;
  • Michel Renaud, ancien directeur de cabinet du maire de Clermont ;
  • Bernard Verlhac, dit Tignous, dessinateur ;
  • Georges Wolinski, dessinateur.

Lire la suite…

Catégorie: 

Appel pour l’interopérabilité dans l’Éducation nationale

Note : 
Pas encore de vote

Petit billet très court pour diffuser cet appel à signatures lancé par l’April afin de demander à l’Éducation nationale d’utiliser des formats de fichiers ouverts pour l’ensemble des documents numériques échangés.

Toutes les informations sont disponibles via ce lien : http://formatsouverts.education.

Ne laissons pas Microsoft enfermer nos enfants et les rendre dépendants en les obligeant à utiliser des formats de fichiers privateurs !
Faites le bon choix pour l’éducation de la nouvelle génération de citoyens français. ;-)
Catégorie: 

Contact de ma banque au sujet de Heartbleed

Note : 
Pas encore de vote

Introduction

Suite à l’affaire Heartbleed qui a fait un séisme de magnitude 15 sur l’échelle de Richter dans le monde de l’informatique mais un pet de mouche en dehors, j’ai contacté ma banque afin de savoir si mes futures communications sur leur site courent un risque d’être interceptées par l’exploitation de Heartbleed.

Lire la suite…

Catégorie: 
S'abonner à Société